Le 4 décembre 2019 dans Expertise

Comment le digital s’immisce dans les réseaux d’après-vente automobile

Le digital révolutionne non seulement les véhicules mais aussi tous les métiers du secteur de l’automobile. Un garagiste, un carrossier, un opérateur de vitrage ne doit plus être uniquement un mécanicien, il doit être désormais un informaticien !

Et pour cause, la voiture de demain va devenir un véritable ordinateur roulant nécessitant plus de 100 millions de lignes de code pour un seul véhicule, soit 7 fois plus que dans un avion A380 ! Alors forcément dans ce contexte, les métiers changent.

Quels sont les nouveaux outils utilisés dans les ateliers ? Comment bien les maîtriser ?

Comment accompagner les différentes professions dans cette révolution digitale ?

 

Des ateliers et des garagistes de plus en plus connectés

Face à ces nouveaux véhicules toujours plus sophistiqués, l’atelier lui aussi devient connecté avec des outils High Tech.

La technologie embarquée oblige donc les métiers de la profession à se remettre en cause dans les compétences, les formations, les outils de réparation et nécessite de se faire accompagner. Elle offre aussi, des informations précieuses grâce à toute la donnée récoltée.

« Pas question de subir. Nous anticipons sans cesse et dès qu’une nouvelle technologie sort, nous l’appréhendons rapidement » insiste Frédéric Dos Santos, responsable équipe DIAG chez IMA Technologies.

 

 

Des classes virtuelles pour favoriser l’appropriation des nouvelles technologies

 « Aujourd’hui les garagistes sont obligés d’être assistés techniquement » fait remarquer Francky Pasquereau, conseiller technique chez IMA Technologies. « Pour cela IMA Technologies offre une plate-forme d’assistance technique et propose des formations en classes virtuelles.  Pas besoin de se déplacer, le garagiste peut à distance se former à ces nouveaux outils et à réparer des pannes qui sont de plus en plus techniques »

Ce type de format d’apprentissage permet d’aborder une thématique sur une durée limitée. Les classes virtuelles combinent une phase théorique et une partie de cas pratique. L’avantage : les apprenants peuvent participer et interagir avec le formateur en lui posant leurs questions.

 

 

 

Faciliter l’assistance technique grâce à la vidéo.

En effet, IMA Technologies assure une veille technologique et devance l’avenir en créant des applications pour permettre au garagiste de se connecter encore plus facilement à son réseau, et ainsi optimiser l’accès à sa base documentaire technique.

IMA Technologies dispose d’une application d’assistance vidéo. Ce canal de communication innovant permet à l’assistance technique de visualiser l’écran ou l’outil de diagnostic du technicien. Cela fluidifie la compréhension entre l’assistance technique et le technicien et permet de gagner en efficacité et en temps.

Le conseiller technique peut ainsi accompagner à distance et montrer au garagiste comment effectuer la réparation pour lui permettre d’être autonome à la prochaine panne.

 

 

Anticiper les pannes et les besoins techniques grâce à la data.

« Notre objectif est de faire gagner du temps aux garagistes. Nos conseillers bénéficient d’une base documentaire technique et d’un CRM dans lesquels sont référencés des milliers de cas. Ils sont enrichis par les données récoltées via les systèmes connectés et les pannes rencontrées par nos ateliers partenaires » explique Frédéric Dos Santos, responsable équipe DIAG chez IMA Technologies.

Grâce à cette base, IMA Technologies peut rapidement aider un garagiste à solutionner la panne. La data ainsi capitalisée permet la réparation des véhicules auprès des garagistes, et l ‘anticipation des besoins des voitures de demain.

« Nous récoltons quotidiennement des données qui nous permettent de dresser des statistiques sur les pannes les plus fréquentes, sur les véhicules les plus touchés et surtout de préparer l’arrivée dans un garage d’un véhicule défectueux. Nous pouvons en effet grâce à l’exploitation de ces données, anticiper une commande de pièce à effectuer. Cette source est d’une grande valeur pour les garagistes » fait remarquer Francky Pasquereau, conseiller technique chez IMA Technologies.

IMA Technologies, ne conçoit pas cette transformation digitale comme une menace, mais au contraire comme une opportunité. Il était important de prendre part à cette transformation en étant proactifs et en utilisant tous les nouveaux outils mis à disposition, pour accompagner les constructeurs, les garages multi-marques, dans leur profonde mutation.

Partager
cette actu