Le 24 janvier 2022 dans Evénements

IMATECH s’engage contre l’isolement aux côtés de l’association ASTREE

A l’occasion de « La Journée des Solitudes » du 23 janvier 2022, IMATECH s’engage dans la lutte contre l’isolement en soutenant l’association ASTREE

La solitude : une « épidémie » sociale invisible

Quels que soient leur âge ou leur catégorie sociale, des millions de Français vivent aujourd’hui en situation de grande solitude. À l’occasion de la nouvelle édition de la Journée des Solitudes, une étude exclusive de l’IFOP de janvier 2022 pour l’association Astrée prend le pouls de la société française. Elle révèle une situation qui continue de s’aggraver.  

En effet, si la levée des restrictions sanitaires en 2021 s’est accompagnée d’une amélioration du ressenti des Français liés à la solitude, en revanche, le pourcentage de Français qui se déclare « toujours ou souvent » confronté à la solitude continue d’augmenter pour atteindre 19 % de la population, soit plus de 6 points par rapport à décembre 2018. 

De fait, 1 Français sur 5, soit 10 millions de personnes, se trouve dans une situation de grande solitude. Une solitude chronique et subie qui touche tous les âges et surtout les plus jeunes. Pourtant, comme si la solitude était un tabou, les 3/4 de ceux qui la vive n’en parle pas.

« La journée des Solitudes », placée sous le patronage du Ministère des Solidarités et de la Santé, offre l’occasion de prendre la mesure de ce fléau méconnu et de favoriser une prise de conscience de nos concitoyens afin qu’ils se mobilisent pour y répondre.

L’isolement :  une préoccupation au cœur des engagements du Groupe IMA

En tant qu’acteur de référence du secteur de l’assistance et des services dans tous ses univers (Mobilité, Santé Bien-Vivre, Habitat, Juridique) et en tant qu’employeur engagé pour promouvoir le bien-être de ses 5 000 salariés, le Groupe IMA, par le biais de sa filiale IMATECH basée à Nantes, a souhaité s’engager dans la lutte contre l’exclusion sociale et la lutte contre l’isolement en soutenant l’association Astrée.

Cette action s’inscrit pleinement dans les engagements RSE du Groupe IMA dont l’un des piliers consiste, depuis de nombreuses années, à participer au développement local des territoires où il est implanté afin de contribuer à leur développement économique, à l’insertion par l’emploi et à l’accompagnement social.

IMA / Astrée : un même ancrage local et une philosophie partagée

Créée il y a 35 ans, Astrée compte près de 650 bénévoles, dans 21 antennes locales réparties dans toute la France.

Astrée met en relation d’une part des bénévoles recrutés, sélectionnés, formés avec d’autre part des personnes isolées en situation de fragilité personnelle ou sociale (deuil, rupture professionnelle, rupture familiale, maladie…). L’accompagnement est individualisé (chaque personne est accompagnée par le même bénévole), régulier (1h30 à 2h par semaine), et s’inscrit dans la durée.

L’antenne de Nantes réunit 50 bénévoles qui accompagnent des personnes de tout âge et de tout milieu social. « La moyenne d’âge des personnes accompagnées est de 47 ans » explique Djelloul Belbachir, Délégué Général de l’association.

En tant qu’employeur de 600 collaborateurs sur le bassin d’emplois nantais, IMATECH, est non seulement un acteur économique important du territoire régional mais aussi un opérateur de services pleinement concerné par les sujets liés aux situations de solitude. Une réalité sociale que l’entreprise a gérée pendant la crise sanitaire tant vis-à-vis de ses clients que de ses salariés comme le confirme Guillaume de Kermel, Directeur Délégué de l’entreprise : « Nos managers ont été très vigilants lors des périodes de confinement et de télétravail obligatoire pour dialoguer quotidiennement avec les collaborateurs afin de garder le lien social et déceler les fragilités psychologiques au sein de leurs équipes. De même, nos activités d’assistance juridique ont connu des pics de consommation significatifs avec des durées d’appel plus importantes, témoignant d’un besoin de parler dans cette période particulièrement anxiogène ». 

Un partenariat durable autour d’un même ADN : une écoute active et un savoir-faire relationnel

Les bénévoles Astrée suivent une formation centrée sur l’écoute et la bienveillance lors d’un stage de deux jours. Une formation et un accompagnement dans la durée, avec l’organisation de groupes d’échange de pratiques mensuels et des points réguliers avec le bénévole référent, sont également mis en place. La méthode Astrée repose sur une approche compréhensive : l’écoute active et l’accompagnement relationnel pour apprendre à incarner une présence authentique de façon à ressentir ce que vit la personne en évitant tout jugement.

De même, pour garantir la qualité relationnelle avec ses bénéficiaires, IMATECH recrute selon un processus basé sur la validation des compétences relationnelles au travers de sessions de découverte de ses métiers. L’objectif est de faire vivre aux candidats l’expérience d’une relation basée sur la confiance et la transparence. Un socle fondamental avant de s’approprier, ensuite, les formations métier plus techniques.

« Dès nos premiers échanges, nous nous sommes rendu compte que nous partagions une même philosophie de La Relation : celle qui se construit par l’écoute, l’empathie et la personnalisation. Des éléments clés que nous transmettons à nos collaborateurs pour garantir la qualité des échanges avec nos bénéficiaires finaux » explique Guillaume de Kermel, Directeur Délégué d’IMATECH

Par cette action de mécénat, IMATECH affirme son engagement aux côtés d’Astrée pour faciliter le recrutement de bénévoles et le déploiement des actions de l’association, en particulier, dans les établissements scolaires. Une première étape qui en annonce d’autres…

Partager
cette actu